Le réseau social vient d’annoncer qu’il allait lancer un label en mars 2020 afin d’identifier des médias « falsifiés ou trompeurs ». Derrière cette appellation généraliste, la plateforme entend s’attaquer aux vidéos deepfakes qui permettent de remplacer la tête d’une personne par une autre, mais aussi aux montages vidéo malhonnêtes ou bien encore aux photos retouchées numériquement. Parmi les trois critères qui sont retenus pour ce label, on retrouve : des médias qui représentent des personnes réelles dont les déclarations ou les actes sont « fabriqués ou simulés » de manière technique ; des médias partagés de manière trompeuse ; des médias partagés dans la volonté de nuire ou de causer des dommages.

https://bit.ly/3c9jlcu