Rapports RSE incompréhensibles, greenwashing, manque de transparence… Il n’est pas évident de se retrouver dans la jungle de la notation extra-financière. C’est en partant de ce constat qu’est né Gen’éthic : le « Yuka de la RSE », une solution qui évalue et repositionne les entreprises dans le paysage économique et financier en fonction de leurs critères RSE. Lancée il y a quatre mois, la plateforme se veut une solution accessible qui permet d’évaluer les politiques RSE en toute transparence. Léo Astorino, son fondateur, a fait appel à 21 entreprises issues du milieu de l’économie sociale et solidaire pour co-construire les indicateurs de notation.

https://www.gen-ethic.com/