En Allemagne, une enseigne du groupe de distribution Rewe affiche désormais le « véritable » prix des produits, en intégrant le coût environnemental lié à leur production. Sur les étiquettes des produits, deux tarifs sont affichés : en rouge, un prix bas ; en vert, un prix élevé. Si c’est le rouge qui sera facturé au client, le vert affiché à titre indicatif est là pour questionner l’acheteur. Il indique en effet le véritable coût de 16 de ses produits propres en incluant le coût des dommages environnementaux occasionnés pour le produire : lutte contre les gaz à effet de serre, conséquences de la sur-fertilisation et des besoins énergétiques.
Les différences entre les deux coûts sont très importantes, en particulier pour les produits d’origine animale. Selon les calculs des scientifiques, le prix de la viande issue de l’élevage conventionnel augmente de 173% si les coûts cachés sont pris en compte. Concrètement : 500 grammes de viande hachée mixte ne coûteraient pas 2,79 euros mais 7,62 euros. Le lait serait 122% plus cher, le gouda 88% et la mozzarella 52%. Les différences sont moins importantes pour les fruits et légumes (+19% pour les bananes, +8% pour les pommes par exemple), leur coût environnemental étant moins important que celui de l’élevage.

https://www.rewe-group.com/en/newsroom/press-releases/1710-penny-labels-its-first-products-with-true-prices