Selon une étude, sur les 8,3 milliards de tonnes de plastiques produits depuis le début des années 1950, seuls 9% ont été recyclés. 79% s’accumulent actuellement dans les décharges ou dans la nature. Selon une étude du WWF International, chacun d’entre nous pourrait ingérer jusqu’à 5g de microplastiques par semaine, soit l’équivalent d’une carte de crédit.
C’est ce qui a encouragé Sarah Paiji à lancer Blueland, une start-up qui vend des produits de nettoyage rechargeables.
Paiji a lancé Blueland pour inciter les gens à cesser d’acheter des produits de nettoyage vendus dans des contenants en plastique à usage unique. À la place, Paiji souhaite que les gens achètent un seul contenant en plastique réutilisable et ne rachètent que les ingrédients qui composent les produits de nettoyage.
Par exemple, son premier produit, le Clean Up Kit (29 dollars), se compose de trois bouteilles réutilisables et de trois comprimés. Les comprimés et les bouteilles sont codés par couleur : bleu pour le verre et les miroirs, rose pour la salle de bain et jaune pour le nettoyage de plusieurs surfaces. Pour préparer la solution, il suffit de remplir la bouteille d’eau chaude et d’y déposer le bon comprimé.

https://www.blueland.com/