Le 27 novembre dernier, a eu lieu le Black Friday aux États-Unis. Pour contrer ce jour qui pousse à la surconsommation, la marque Patagonia a écrit un poème réversible pour sensibiliser à la crise climatique. Sortie dans l’édition du New York Times, la marque avertit les lecteurs de l’urgence environnementale.

« Nous sommes tous foutus. Ne nous dites donc pas que nous pouvons imaginer un avenir sain. » commence l’annonce. Ces quelques phrases alarmantes sont accompagnées d’une parenthèse en bas de page qui permet de renverser la situation : « Maintenant, lisez ceci de bas en haut. », transformant ainsi l’annonce en une promesse d’espoir.

Ce poème faisait partie de la campagne anti-Black Friday « Buy Less, Demand More » de la marque. Avec cette campagne, Patagonia appuie son positionnement en soulignant les effets de la consommation de masse ainsi que son impact sur la planète. La marque de vêtements responsables se donne pour mission d’inspirer ses porteurs à agir contre le changement climatique, mais la question est maintenant de savoir comment les lecteurs vont choisir de lire ce poème.

https://twitter.com/AndrewBloch/status/1332327278508912645