Afin de soutenir le talent britannique dans toute sa diversité, Netflix s’est donné pour mission de créer des séries qui reflètent le monde d’aujourd’hui. Pour ce faire, la plateforme veut développer un vivier de créatifs plus inclusif sur l’ensemble de la chaîne de production, pour que chacun puisse croire en ses chances, peu importe ses origines. Netflix, Bisha K. Ali et Sky ont décidé de travailler ensemble pour changer les normes du secteur avec le lancement d’une bourse d’un an destinée à tous ces écrivains qui n’ont pas encore trouvé de représentation. Le programme est piloté par la scénariste britannique Bisha K. Ali, qui a participé, entre autres, à l’écriture de la série « Sex Education ». Le programme comprend : une expérience directe dans la salle d’écriture d’une série commandée par Netflix ou Sky ; un mentorat de la part d’un membre des équipes de commande Netflix ou Sky à l’issue du programme. Et pour finir, une possibilité de développer un scénario aux côtés des scénaristes et producteurs présents sur le plateau. Cette collaboration a pour but de donner des opportunités aux scénaristes issus de minorités ethniques actuellement sous-représentées dans l’industrie du film et de la télévision. « Nous savons que le chemin à parcourir pour que l’industrie soit pleinement représentative est encore long, mais nous pensons que cette bourse est un pas dans la bonne direction. Aucun studio, programme ou personne ne peut changer l’industrie à lui seul. Mais nous pouvons collaborer pour créer une industrie plus inclusive où de nombreuses histoires sont racontées, et où de nombreuses voix racontent ces histoires. » annonce Netflix. Une collaboration qui montre son soutien envers les talents scénaristiques sous-représentés pour plus de diversité.

https://about.netflix.com/en/news/supporting-underrepresented-screenwriting-talent